Le politique, l’artiste et le gestionnaire (V. Dubois et al.) lu par Lionel Arnaud

Galerie

Vincent Dubois et al., Le politique, l’artiste et le gestionnaire. (Re)configurations locales et (dé)politisation de la culture, Bellecombe-en-Bauges, Le Croquant (Champ social) 2012, 274 p. Les rapports entre culture et politique ont fait l’objet de nombreux travaux ces dernières années. … Continuer la lecture

Servir la classe ouvrière (J. Mischi) lu par Michel Christian

Julian Mischi Servir la classe ouvrière. Sociabilités militantes au PCF, Rennes, Pur (Histoire), 2010, 341 p.

Avec cet ouvrage tiré de sa thèse de doctorat, Julian Mischi nous livre une stimulante étude de sociologie politique. Son travail se place dans la continuité d’une historiographie déjà bien établiei. Dans son sillage, Julian Mischi voit dans le Parti communiste français une « entreprise de subversion des règles du jeu politique » (p. 11), institutionnalisant l’accès des classes populaires à un champ politique dont elles sont habituellement exclues. Toutefois, alors que ce cadre d’analyse a surtout été appliqué au niveau central, l’auteur est le premier à se livrer à une analyse des phénomènes de politisation communiste au niveau local, en s’appuyant principalement sur les sources des fédérations départementales ainsi que sur un grand nombre d’entretiens oraux. Il existe bien sûr déjà de nombreux travaux sur le communisme local en France. Celui de J. Mischi s’en distingue pourtant dans la mesure où le local n’en constitue pas l’objet mais le cadre, c’est-à-dire le lieu où peut s’observer le contact entre l’appareil et les normes partisanes d’une part, et, d’autre part, l’usage qu’en font leurs destinataires et objets. Cette approche justifie que son étude ne se concentre pas sur un cas unique de manière monographique, mais sur quatre cas choisis pour leurs différences. Continuer la lecture