Histoire des écrits et écriture de l’histoire par Nathalie Montel

Galerie

Cette galerie contient 1 photo.

À propos du livre de Christian Jouhaud, Dinah Ribard et Nicolas Schapira, Histoire, littérature, témoignage. Écrire les malheurs du temps, Paris, Gallimard (Folio histoire inédit), 2009, 405p. Il est des livres dont la lecture offre bien plus que ce que … Lire la suite

Archives et histoire dans les sociétés postcommunistes (S. Combe, éd.) lu par Michel Christian

Sonia Combe (éd.) Archives et histoire dans les sociétés postcommunistes, Paris, La Découverte (Recherches), 2009, 332 p.

Cet ouvrage collectif, issu d’un colloque organisé par la Bibliothèque de documentation internationale contemporaine (BDIC), se donne pour but de faire « un bilan de l’impact de l’ouverture des archives sur l’historiographie depuis la chute du Mur ». Dans son introduction générale, Sonia Combe rappelle les contraintes politiques et idéologiques pesant sur l’écriture de l’histoire du communisme avant 1989, tout en appelant à la vigilance : il serait naïf de croire qu’on écrit aujourd’hui sans présupposés idéologiques ou que les archives fournissent telle quelle la « vérité du régime ». L’ouvrage se divise en trois parties de taille inégale, consacrées respectivement à l’accès aux archives, au renouvellement historiographique et aux enjeux politiques de l’ouverture des archives. Lire la suite