Précisions pour la rubrique “Lectures”

Responsable de la rubrique Lectures : Yann Potin (potin.yann@gmail.com)

Genèses a fait le choix de chroniquer uniquement les livres choisis par son comité de rédaction. Merci aux éditeurs de ne plus envoyer d’ouvrages à la revue.

Nouvelles normes pour les « notes critiques » dans Genèses

La revue Genèses a modifié, en même temps que le mode de fonctionnement de sa  Bibliothèque, la présentation des recensions qu’elle publie. Les recensions sont dorénavant commandées par la revue en privilégiant les ouvrages qui, aux yeux des membres du comité de rédaction, posent des questions scientifiques importantes. Bien entendu, les envois spontanés de recensions demeurent possibles, mais les propositions en question ne seront pas nécessairement acceptées.

Sur le fond, les recensions s’apparentent davantage à des notes critiques qu’à des simples comptes rendus qui résument le contenu de l’ouvrage. Autrement dit, l’enjeu n’est pas seulement de faire connaître aux lecteurs de la revue des recherches récentes qui paraissent importantes pour les sciences sociales ; il s’agit aussi d’exprimer un véritable point de vue, susceptible de prolonger les débats ouverts par l’auteur commenté. Tout en restituant la thèse centrale, en la situant au sein de la discipline et/ou au croisement de débats inter-disciplinaires, l’auteur de la note critique engage une discussion scientifique sur la problématique, sur les choix méthodologiques et les  interprétations opérés par l’auteur. Il importe de préciser, cela dit, que les recensions doivent rester lisibles par les non spécialistes, et ce quelle que soit la complexité du sujet (éviter par exemple les références implicites, les sous-entendus uniquement intelligibles au sein d’une discipline ou d’une sous-discipline spécifique, etc.). Sur la forme, le calibrage de ces textes se situe désormais entre 15 000 et 20 000 signes (espaces compris).

Normes

  • La rubrique privilégie, dans toutes les disciplines, les textes interdisciplinaires ou qui permettent un échange entre les sciences sociales et évite les travaux trop étroitement spécialisés ;
  • Elle veille autant que possible à rendre compte de textes en langues étrangères ;
  • Les notes, de taille réduite et en nombre limité, sont autorisées ;
  • La note critique comporte un titre ;
  • Il est impératif de donner toutes les références de l’ouvrage traité (entre autres le nombre de pages) ;
  • Il est impératif de mentionner les prénoms de toutes les personnes citées et de développer les sigles.

 

Laisser un commentaire